Smart Metrics et boucle vertueuse pour améliorer sa performance

1 Comment »
Vsm-epa

Comme le disait Aragon « Le poète voit plus loin que l’horizon », ainsi les penseurs ont leur rôle dans la vie de tous les jours, et la supply chain n’y échappe pas.Le but Goldratt

L’exemple d’Elihaou M. Goldratt avec son livre mythique, « Le but » a clairement montré la voie, ou un auteur éclairé apporte plus au monde par sa pensée que par son action directe. Depuis de nombreux ouvrages se sont succédé, et nous n’aurons pas la prétention de vouloir en faire la liste exhaustive. Dans l’actualité récente, deux ouvrages apportent un éclairage novateur sur certaines questions cruciales longtemps sous estimées :

    • « La boucle vertueuse de l’excellence » de J Gramdi
    • « Demand Driven Performance : using smart metrics » de C et D Smith

 

On ne saurait que trop recommander la lecture en détail de ces ouvrages. Mais on peut aussi être tenté d’établir une comparaison sur leurs approches et leurs conclusions. Voici la nôtre :

Beaucoup de points communs dans leurs démarches :

    • L’entreprise est un ensemble holistique et complexe dont les principales finalités sont garantir la fourniture de biens et de services, résister aux risques et aléas et assurer une performance économique qui pérennise l’entreprise
    • La quête du PRU minimal, est un mal absolu qui génère sur-stocks, manquants, et tensions dans l’entreprise.
    • Approcher l’entreprise par les silos fonctionnels est une démarche qui trouve vite sa fin.
    • Le temps est un facteur clé.
    • La massification des achats et de la production est souvent la conséquence d’une myopie organisationnelle.
    • L’importance de déployer une vision long terme

 

En revanche, les auteurs portent une attention différente sur un certain nombre de points clés :

J. Gramdi souligne :La boucle vertueuse de l'excellence Gramdi

    • L’intégration forte entre le processus de design et de production.
    • La métrique clé est la performance interactionnelle globale (PIG)
    • La modélisation des processus clés par des logiques de fonction de transfert.
    • L’impact désastreux des politiques d’outsourcing basées sur le coût du travail.
    • La notion clé de valeur ajoutée sociétale (valeur ajoutée partagée par les acteurs de l’environnement de l’entreprise)
    • L’importance du positionnement de la marge sur les divers produits, en fonction de la charge consommée au goulot de production

 

C&D Smith eux s’attachent aux points suivants :

    Demand Driven Performance using Smart Metrics Debra Chad Smith

    • La gestion des aléas tout au long de la chaîne de la valeur
    • Les modèles de calcul et de dimensionnement des buffers
    • L’importance du management visuel
    • La difficulté d’obtenir des prévisions crédibles au niveau suffisant
    • La gestion des contradictions dans l’entreprise entre court et moyen terme.
    • Les stratégies de point de découplage

 

 

En conclusion

Ces deux ouvrages, valent sans conteste le détour, et apportent un éclairage novateur sur bon nombre de questions d’une brûlante actualité et qui risquent de le demeurer encore longtemps.

Nous laissons au lecteur le soin de faire son propre point de vue, en rappelant un point important dont je m’en voudrais ne pas l’avoir mentionné.

L’un d’entre eux est rédigé en anglais. 😀

En savoir plus:

 

Paul Sanseau

Author: Paul Sanseau

Partner, certifié CPIM, CSCP, IBF, CBBL (black belt in lean) est responsable du pôle SI et Lean chez Business Flow Consulting. Paul Sanséau a commencé sa carrière à la DCN ou il s’est occupé de productique et de CAO. Puis il s’est tourné vers l’intégration de systèmes de combat et la coopération militaire internationale. Il a ensuite été responsable d’un projet majeur d’ERP chez un leader mondial industriel. A l’issue de cette expérience, il a fondé BFC pour offrir à ces clients une démarche d’ensemble consolidée et cohérente.

This post has 1 Comment

  1. José Gramdi on 30 janvier 2015 at 14 h 51 min Répondre

    Merci Paul et bravo pour ce digest ! Je suis honteux mais je n’ai pas encore lu l’ouvrage de Chad et Debra…;)

Leave a Comment

*
*